Histoire des lunettes de vue

Les lunettes de vue, une invention qui a marqué l’histoire

Être opticien, fournir des lunettes adaptées à chacun de ses clients. Voilà un métier qui a du succès de nos jours. Rien qu’à Paris, par exemple, on a compté plus de 62 000 opticiens en 2014, et ce chiffre ne cesse d’augmenter. Le succès de ce métier réside dans le fait qu’on commercialise un produit utile et nécessaire : les lunettes de vue, une invention qui ne date pourtant pas d’hier.

C’est à Florence, en Italie que la vulgarisation des lunettes de vue a eu lieu. C’était au 13è siècle. Le physicien Salvino Degli Armati fut le premier à mettre au point une paire de verre enchâssée dans une monture en bois. Il est toutefois important de noter que ce ne fut pas ce physicien italien qui fut le premier à découvrir qu’il est possible d’améliorer la vue en faisant appel à des verres agrandissants. En effet, cette technique était déjà connu du temps de Néron, qui utilisait une pierre d’émeraude pour suivre les combats de gladiateurs. Des savants arabes ont aussi inventé ce qu’on appelait une « pierre de lecture », une sorte de loupe grossissante, fait de cristal taillé.

Les lunettes de vue sont destinées à tout le monde, quel que soit l’âge, l’origine, qu’on soit homme ou femme. Tant qu’on souffre de problème de vision, il est souvent conseillé par les ophtalmologues de recourir à des lunettes de correction. Une grande majorité de seniors, de plus de 60 ans, portent des lunettes. Le principal souci de cette catégorie de personnes, est la presbytie, pathologie affectant nos capacités à voir de près. En ce qui concerne les jeunes, le principal fléau est la myopie, affectant la vue de loin. Le fait de fixer un écran d’ordinateur ou de smartphone trop longtemps favorise le développement de la myopie précoce. Il n’est donc plus étonnant de voir de plus en plus d’enfants de moins de 10 ans porter des lunettes.

Les lunettes de vue ont réussi et continueront encore longtemps à séduire le grand public. Elles sont différentes les unes des autres et sont destinées à pallier aux différents problèmes de vue auxquels on est amené à faire face. En effet, des lunettes de vue qui visent à corriger la myopie ne peuvent servir à un presbyte. De ce fait, il est tout à fait possible qu’une seule personne, souffrant à la fois de ces deux pathologies, soit amenée à posséder deux paires de lunettes différentes.

En savoir plus sur les lunettes de vue :

http://lensdeal.fr/lunettes-de-vue.html

https://www.optic2000.com/lunettes.html

https://www.optical-center.fr/lunettes-de-vue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *